P.E.M.

 

Les élèves de PEM, rejoints par quelques élèves de troisième intéressés, ont reçu ce mardi 10 octobre la visite de Laurence Chesnais, journaliste institutionnelle. Elle travaille pour le gouvernement et a pu, notamment, collaborer avec M.Macron, notre actuel président mais aussi M.Sapin, Mme Lagarde et bien d'autres. Elle nous a présenté son métier de journaliste institutionnel, différent de la vision du jurnalisme qu'ont les élèves. En effet, ceux-ci associent souvznt les journalistes à la télévision, à la radio ou aux articles dans les journaux quotidiens.

Elle leur a expliqué que le journaliste peut aujourd'hui utiliser les outils modernes tels que twitter, l'infographie ou la vidéo. Ce métier est ploymorphe, il permet d'utiliser les nouvelles technologies.

Laurence Chesnais est donc venue ce mardi pour présenter son métier mais aussi le dessin de presse. Celui-ci joue un rôle prépondérant dans la presse, c'est en effet souvent la première chose que l'on voit sur la une d'un journal. Avant, on parlait de dessin d'humeur, de dessin d'humour ou de caricature. Depuis peu, on utilise ce terme de "dessin de presse". Ce type de dessin parle de lui-même, il n'a pas forcément besoin de support. 

La caricature remonte à l'Antiquité mais s'est réellement développée lors de l'essor de l'imprimerie. Au moment de la Révolution, la liberté d'expression a permis de développer l'information. Mais, attention, la liberté d'expression est encadrée et a des limites : pas d'incitation à la haine raciale, nationale ou religieuse. Pas non plus d'appel à la violence physique, pas de diffamation, de calomnie, de négationnisme. 

Aujourd'hui, le dessin de presse, qu'est-ce que c'est ? C'est un procédé journalistique qui permet d'informer de manière critique et satirique. Il permet de toucher, d'émouvoir, d'amuser mais aussi peut parfois choquer. Faire réfléchir, faire réagir, éveiller l'esprit critique, dénoncer : voilà la vocation du dessin de presse.

Laurence Chesnais nous a expliqué que ce n'était pas toujours évident de comprendre un dessin de presse. Il est nécessaire de disposer de quelques références à l'actualité mais aussi à l'histoire, à l'art, à la culture, à la politique. Grâce à l'explication d'un dessin par notre intervenant, les élèves ont pu comprendre que ce qu'ils font en cours, ce qu'ils étudient, mais aussi leur culture générale et leurs connaissances sur l'actualitén peuvent leur permettre de comprendre le dessin de presse. 

Dans le dessin, on utilise des figures de style. Ces figures surtout étudiées en cours de français avec des textes littéraires se retrouvent donc dans les illustrations. Laurence Chesnais a parlé aux élèves d'allégorie, de comparaison, de parallélisme, d'ironie, de stéréotype... Grâce aux dessins, les élèves ont pu mieux comprendre ces idées et pourront utiliser ces procédés dans les prochains articles qu'ils écriront pour l'AJT ! A eux désormais d'exercer leur propre esprit critique !

Parler de liberté n'a de sens qu'à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu'ils n'ont pas envie d'entendre. George Orwell

http://www.ajt-chaussy.fr

 

 

  • VISITE D'UNE JOURNALISTE EN PEM

  • Publié le: 2017-10-11

  • Auteur: Mme Seigneuret

  • Rubrique: P.E.M.